X

Histoire 10

24.03.2015

J’aimerais vous raconter une petite histoire qui tient du miracle….

Voici l’histoire qui pour nous est l’une des plus belle notre vie. Moi, je m’étais toujours dit que j’aurais mes enfants avant mes 30 ans et que j’aurais deux grossesses. Bien sur mon rêve de jeune fille allait bientôt pouvoir se réaliser car il y a treize ans, j’ai rencontré l’homme de ma vie. Dès le tout début nous avons su que nous voulions nous marier et fonder une famille.

Comme plusieurs nous nous sommes dits cela allait se faire assez vite. Malheureusement je me suis trompée. Après un an nous n’avons toujours pas réussis à avoir de bébé, nous avons donc décidé de consulter un gynécologue. Elle nous a proposé le système de température et tout le tralala. Suite à 6 mois non fructueux elle nous a référée à la clinique OVO (clinique de fertilité). Pour nous, c’était assez effrayant, une zone inconnue autant pour mon conjoint que pour moi. Personne dans nos familles n’avait du avoir recourt à une clinique de fertilité pour avoir leurs enfants.

Suite à cette première rencontre nous avons dû faire plusieurs examens pour essayer de trouver pourquoi nous n’arrivions pas à avoir d’enfants naturellement. Les docteurs nous ont dit que malheureusement nous avions 1 chance sur 1 million que ca fonctionne naturellement. Nous avons commencé les traitements de procréation assistés.

Nous avons fait 6 traitements avant que cela fonctionne. Quelle joie cela à été de savoir qu’après plusieurs mois d’hormones, de pilules et de stress nous allions enfin avoir le droit et le privilège d’être parents. Nous avons fait l’annonce à nos familles à la fête de mères ce qui donnait 7 semaines de grossesse, malheureusement 4 jours plus tard j’ai fait une fausse couche. Nous étions dévastés, pourquoi nous avoir enlevé ce bonheur ? pourquoi nous ? de bonnes personnes en santé, avec un si grand désir d’être parents.

Les médecins nous ont expliqués que nous avions 2% des chances de le perdre et que malheureusement ont a été dans ce 2%. Bien sur chaque mois que cela ne fonctionnait pas chaque fois que mes règles arrivaient, c’était un autre échec, des larmes, des cris et des questions plein la tête. Mais, nous n’avons pas lâchés. Nous avons refait trois autres traitements assistés, toujours infructueux. Suite à cela nous avons décidé de refaire une consultation avec le docteur pour connaitre nos options. Malheureusement les traitements FIV n’étaient pas couverts par le gouvernement, ce qui, pour nous était impensable car c’était un investissement de 10 000$. Le docteur nous a dit que d’ici quelque mois le gouvernement voterait pour la gratuité des traitements de FIV et que si nous voulions nous pouvions nous inscrire sur la liste d’attente. Bien sur après plus de 7 ans nous avons dit bien pourquoi pas si jamais le gouvernement accepte de nous aider nous allons tout essayer, surtout que pour moi une vie sans enfant était impensable. C’est durant cette attente que nous avons enfin pris une pause de tous traitements et de tous médicaments.

Lorsque que nous avons appris que le gouvernement acceptait le projet de loi et que nous avions encore une chance de fonder une famille, nous avons attendue que le téléphone sonne pour savoir comment cela fonctionnerait pour nous et notre traitement. Nous avons enfin commencé les traitements FIV. Ouf! pas facile les injections, les hormones, les pilules et les rendez-vous chaque mois et chaque deux jours lors du traitement. On croyait que cela fonctionnerait du premier coup et bien non cela nous a pris encore 3 ans. Lors de ma dernière ponction nous avions 4 embryons de bon; 2 avec les meilleures conditions, un dans la moyenne et un plus faible.

Comme nous avions fait plusieurs tentatives nous avons eu le droit d’implanter deux embryons en même temps, Malheureusement ils ne se sont pas développés dans mon corps. Il nous en restait seulement deux. Lorsque mon cycle a été bon ils ont fait la décongélation des deux derniers embryons, bien sur ils nous appellent avant de nous présenter pour être sur que les embryons ont survécus à la décongélation. Je suis à la maison j’ai pris une journée de congé au bureau car je me dis que c’est le matin ou l’implantation est réalisée. Mais non, je reçois l’appel à 11h30, la personne au bout du fil me dit qu’elle regrette de vous informer que malheureusement….. (Plein de chose se passe en tête) un des deux embryons n’as pas survécu.

À partir de ce moment-là je me suis dit voilà ma vie est terminée je n’ai plus de chance même s’il m’en reste un je vais encore être déçue du résultat comme si le pire de mes embryons pourrait rester accroché.

Je suis partie avec mon conjoint, lui très positif et moi en marchant à reculons. Car après dix ans, une dépression et des déceptions mois après mois, je ne pouvais pas croire que pour une fois cela pourrait marcher. Contrairement à nos autres essais lors des prises de sang deux semaines après l’implantation il demande le numéro de la personne à rejoindre pour les résultats, au lieu d’appeler mon conjoint comme d’habitude ils m’ont appelé. L’infirmière me dit félicitation vous êtes enceinte, nous aimerions que vous veniez dans deux jours pour revérifier que tout ce développe bien. Ok je suis immensément heureuse mais je garde la possibilité que ça change dans deux jours car cela était déjà arrivé. Les plus longs deux jours de ma vie.

Lorsque j’ai reçue l’appel qui confirmait que j’étais bel et bien enceinte plus rien ne comptait le plus beau jour de ma vie le 21 Mars 2014. Pour la première fois depuis 10 ans j’ai demandé congé à mon patron car je ne pouvais plus travailler pas parce que j’avais trop de peine mais bien parce que je voulais pouvoir vivre ce moment avec mon mari.

J’ai une eue grossesse merveilleuse. Notre fils est né le 14 novembre 2014 notre petit miracle. Voici mon histoire en espérant pouvoir donner de l’espoir aux autres personnes qui comme moi ne peuvent s’imaginer vivre sans enfant. GARDEZ ESPOIR

Voilà pourquoi le ministre Barrette ne doit pas arrêter ce programme. Il doit comprendre que plusieurs couples vivent ce problème et que financer un tel programme est vraiment crucial.

Nous remercions la clinique OVO et en particulier le docteur Louise Lapensée qui nous a suivis tout au long de notre aventure.

  • Académie

  • Demande d’information (Accueil)

    Fields marked with an * are required
    Choisissez le département qui vous intéresse

    Insérez vos informations svp

  • Découvrez la clinique ovo

  • Contactez-nous

    Contactez-nous

    clinique ovo montréal

    Tous les services offerts 8000, boul. Décarie,
    Montréal Qc H4P 2S4
    ovo fertilité bureau 100 & 200
    lundi au vendredi de 7h30 à 18h00
    fin de semaine sur rdv
    fertilite@cliniqueovo.com
    ovo elle bureau 600
    lundi au vendredi de 8h00 à 16h00
    elle@cliniqueovo.com
    ovo cryo Lundi au mercredi de 8h00 à 17h00
    Jeudi de 8h00 à 18h00
    Vendredi de 8h00 à 17h00
    Samedi de 9h00 à 15h00
    Rendez-vous
    Lundi au vendredi de 9h00 à 15h00
    Jeudi de 9h00 à 16h00
    Samedi de 9h00 à 14h30
    cryo@cliniqueovo.com
    ovo biosurance bureau 600
    lundi au vendredi de 8h00 à 16h00
    biosurance@cliniqueovo.com
    ovo labo bureau 600
    lundi au vendredi de 8h00 à 16h00
    labo@cliniqueovo.com
    ovo prenatal bureau 600
    lundi au vendredi de 8h00 à 16h00
    prenatal@cliniqueovo.com
    ovo r&d bureau 600
    lundi au vendredi de 7h15 à 17h00
    r-d@cliniqueovo.com

    clinique ovo rive-sud

    3141, boul. Taschereau,
    Greenfield Park Qc J4V 2H2
    ovo fertilité - certains services bureau 410
    Appelez pour connaître nos heures
    fertilite@cliniqueovo.com
    ovo prenatal - certains services bureau 420
    lundi au vendredi de 8h00 à 16h00
    prenatal@cliniqueovo.com
    ovo labo - certains services bureau 420
    lundi au vendredi de 8h00 à 16h00
    labo@cliniqueovo.com

    clinique ovo québec

    ovo prenatal - certains services 2600 Boul. Laurier, suite 295,
    Québec Qc G1V 4T3
    lundi au vendredi de 8h00 à 16h00
    prenatal@cliniqueovo.com



    clinique ovo rive-nord

    ovo prenatal - Dépistage prénatal 1000 Montée des Pionniers,
    Terrebonne QC J6V 1S8
    lundi au jeudi de 9h00 à 15h00
    prenatal@cliniqueovo.com
    Montréal et Rive-sud: t. 514.798.2000
    Québec: t. 418.425.0128
    f. 514.798.2001