X

Embryon

Lorsque l’ovule est fécondé par les spermatozoïdes, un développement cellulaire survient. L’embryon, qui deviendra par la suite le fœtus, se forme. Lors d’un cycle de fécondation in vitro, il n’est pas rare que plusieurs embryons soient générés. Étant donné qu’un seul embryon sera transféré dans l’utérus dans la grande majorité des cas, il devient nécessaire de congeler les embryons qui ont été créés en surplus. C’est ce qu’on appelle les embryons surnuméraires. La congélation permet alors aux patientes de préserver leurs chances d’effectuer d’autres essais en cas d’échec ou de planifier une grossesse ultérieurement.

On peut également suggérer la congélation des embryons lors d’un cycle de FIV, si les paramètres médicaux ne sont pas favorables à un transfert d’embryon. Cette précaution est souvent nécessaire afin de replacer l’embryon ultérieurement dans les meilleures conditions, et ceci dans le but d’optimiser les chances de réussite.

Pour plus d’informations, veuillez visiter les sites web d’oncofertilité:
CKN: Cancer Knowledge Network
Oncofertility Consortium
Fertile Future

  • Académie

  • Demande d’information (Accueil)

    Fields marked with an * are required

    Choisissez le département qui vous intéresse

    Insérez vos informations svp

LA VITRIFICATION

La technique de la vitrification est une technique très efficace et très peu agressive pour les embryons, ce qui permet d’avoir des taux de survie et de grossesse plus élevés. Le taux de succès suite à un transfert d’embryon congelé est comparable à celui du transfert d’embryon frais. Pour pouvoir être éligibles à la congélation, les embryons doivent rencontrer des critères précis. Si besoin, l’équipe du laboratoire et le médecin discuteront avec les patients pour leur expliquer si les embryons surnuméraires sont éligibles ou non pour la vitrification.

img_cryo_salle_attente

 

LA DURÉE DE CONGÉLATION

La durée de congélation n’altère pas la qualité des embryons préservés, nous pouvons les garder en entreposage aussi longtemps que nécessaire. Il faut cependant noter qu’aucun transfert d’embryon ne sera fait au-delà de l’âge de la ménopause. C’est pour cela que la clinique contacte les patients annuellement pour qu’ils confirment leur intention de continuer ou non la préservation des embryons, et pour la facturation le cas échéant.

NB. Il est important que les patients mettent à jour leur dossier annuellement et informent la clinique de tout changement d’adresse ou de coordonnées.